Accueil / Destinations / Australie / Episode 3: Road trip Sydney-Melbourne

Episode 3: Road trip Sydney-Melbourne

Mercredi 18 Février, me voilà enfin partie pour mon premier road trip, départ de Sydney direction Melbourne, enfin plus précisément la Yarra Valley, une région viticole où j’espère trouver du travail.

 

Kiama

Je traverse donc le Royal National Park avant de rejoindre Kiama afin de voir son Blowhole, une sorte de geyser crée par la puissance des vagues qui foncent à travers une grotte ouverte. Quand je suis arrivée le soir, il n’y avait absolument rien car les geysers dépendent du temps. S’il n’y a pas beaucoup de vent, il n’y a pas de grosses vagues et donc pas de geyser. Et ce soir là, le temps était vraiment calme. Mais je suis restée dormir sur place car je ne voulais pas partir sans en avoir vu au moins un. Le lendemain, il pleuvait un peu, et il y avait beaucoup de vent, j’ai donc pu en voir plusieurs :). Kiama est la première ville où j’ai pu voir des bâtiments « à l’ancienne » et me croire au far west avec sa Police station et sa Court house par exemple.

kiama police station

 

Minnamurra Rainforest

J’ai ensuite continué ma route direction la Minnamurra Rainforest, une forêt tropicale vraiment agréable à visiter. Le parcours pour aller jusqu’aux Minnamurra Falls dure environ deux heures aller-retour. Ce fut vraiment relaxant de traverser cette forêt avec ses oiseaux, l’odeur de l’air pur de la nature, le bruit des cascades.. J’y ai pris un bon bol d’air frais !

minnamurra rainforest

 

Tree Top Walk

Dans la même journée, je suis allée au Tree Top Walk, un parcourt qui se fait dans ou au-dessus des arbres, avec une superbe vue mais qui aurait été tout de même mieux avec le soleil. L’entrée est de 25$ par adulte ou 22,5$ si vous réservez en ligne. Plus d’infos ici.

tree top walk sydney-melbourne

 

Jervis Bay

Me voilà arrivée à ma première destination paradisiaque: Jervis Bay ! Tout le monde en parle et je comprend pourquoi. Une eau transparente, un sable d’un blanc aveuglant, un ciel bleu azur, le vert des arbres, la terre orange, mille et unes couleurs qui vous donnent une décor digne d’une carte postale. Bref, le paradis ! Je suis restée deux jours à profiter du soleil sur la plage et à me baigner dans cette eau si belle et plutôt chaude, avant de reprendre la route direction Pebbly Beach.

jervis bay sydney-melbourne

 

Pebbly Beach

Pebbly Beach est une plage réputée pour ses nombreux kangourous qui s’y trouvent en liberté. Etant arrivée très tard dans la soirée la veille, j’ai dormit illégalement dans le parc national dans lequel se trouve la plage (il faut payer pour dormir et/ou entrer dans la plupart des parcs nationaux du NSW). Je me suis donc réveillée tôt le matin afin d’éviter les rangers ou les personnes s’occupant du parc, or ils ont des yeux partout apparemment et un homme est venu me réclamer les 10$ que je lui devais pour la nuit. Ca aura été la seule nuit que j’ai payé en deux semaines de road trip ! Je me suis donc levée tôt et ai assisté au lever du soleil sur la plage, c’était ma-gni-fique!

pebbly beach sydney-melbourne

Or, lorsque je suis arrivée: pas un kangourou sur la plage!! J’en aperçois ensuite deux occupés à manger à la lisière du bois qui borde la plage, puis ils se sont enfuis. J’étais déçue de ne pas pouvoir en approcher et de ne pas en avoir vu beaucoup.. Alors je commençais à retourner à mon van quand j’ai vu un petit sentier sur le chemin du retour. Curieuse et déterminée à voir des kangourous, je le suivais sans savoir vraiment où j’allais et si j’allais en voir. Puis, j’aperçois au loin une maison sur la droite. Alors je pensais être rentrée dans une propriété privée et je m’apprêtais donc à faire demi-tour, quand tout-à-coup je vois une dizaine de kangourous devant cette maison, occupés à paresser au soleil, à manger, s’amuser et se battre. Je suis restée au moins une bonne heure à les observer et les prendre en photo. C’était les premiers que je voyais aussi nombreux, aussi près et aussi longtemps. J’ai pu voir une maman et son petit se faire des bisous entre eux. C’était le moment ‘so cute’ de ma journée. Dans ces moments-là, je suis vraiment fière d’être têtue et déterminée comme je le suis! 🙂

pebbly beach kangourous

.

Narooma

J’ai ensuite repris la route direction Narooma en m’arrêtant d’abord sur Surf Beach, une plage plutôt mouvementée niveau vagues, d’où son nom.. mais une plage vraiment magnifique avec des petits rochers au bord de l’eau. Arrivée à Narooma, je vois enfin l’Australia’s Rock: la forme de l’Australie qui s’est formée dans la roche au fil du temps. Je trouve ça incroyable ce que les hasards de la nature peuvent faire! J’avais hâte de la voir et je n’ai pas été déçue. 🙂narooma australia's rock

 .

Ben Boyd National Park

De retour sur la route, direction le Ben Boyd National Park afin de voir les Pinnacles. Ce sont des formations rocheuses constituées de trois niveaux de couleurs différentes: blanc à la base, ivoire au milieu et orangée au sommet. J’avais également hâte de les voir et une fois de plus, je n’ai pas été déçue. Malgré le manque de soleil ce jour-là, toutes ces couleurs étaient tout de même ma-gni-fique. Je me promenais sur le sentier lorsque j’ai aperçu une sorte de trou dans le grillage sur le côté. Je le passe donc et arrive sur le bord de la « falaise » avec un magnifique panorama sur les Pinnacles et la plage. Il faut savoir sortir des sentiers battus, c’est toujours dans ces moments-là qu’on voit les choses d’un meilleur point de vue :).

pinnacles ben boyd national park

 

Raymond Island

Je reprends la route pour Paynesville afin d’y prendre le ferry le lendemain matin pour me rendre sur Raymond Island, une île minuscule où l’on peut voir des dizaines et des dizaines de koalas en liberté. Paynesville est une petite ville tranquille située au bord de l’ocean. J’y ai mangé le soir en assistant à un superbe coucher de soleil avant d’aller me coucher. Le lendemain matin direction Raymond Island, accessible uniquement par ferry (gratuit pour les piétons). J’avais tellement hâte, c’était les premiers koalas que j’allais voir en liberté. Arrivée sur l’île, je me dirige vers le chemin à suivre et à peine quelques mètres plus loin, j’aperçois mon premier koala. Toute contente, je continue mon chemin avant d’en revoir d’autres un peu partout dans les arbres, dont un qui était vraiment très bas et que j’ai pu voir d’assez près. J’étais encore plus contente!! Ils sont tellement adorables. Ils dorment et quand ils t’aperçoivent, ils te fixent pendant un long moment avant de retourner à leurs petites occupations. J’ai rencontré un habitant de l’île, un homme assez âgé qui m’a fait un peu visité l’île tout en me montrant les koalas qu’ils voyaient (même si j’avoue que je préférais les chercher moi-même :P). Il m’expliquait qu’ils étaient environ 200 à 300 sur l’île et qu’ils étaient environ 900 il y a 6 ans mais que leur population a décliné à cause de maladies..

koala raymond island

 

Wilsons Promontory National Park

Je me dirige ensuite vers le Wilsons Promontory National Park -l’endroit le plus au sud de l’Australie- pour y voir sa nombreuse faune: kangourous, wombats, émeus, wallabies.. Je me suis retrouvée au milieu de centaines de kangourous en liberté. J’ai pu les approcher de vraiment très près, passer juste à côté d’eux et c’était incroyable. J’ai vite remarqué que les kangourous passent une grande partie de leur temps à se gratter et c’est plutôt drôle. J’ai rencontré un photographe australien qui m’a conseillé de fermer un oeil et de ne pas les regarder directement dans les yeux, de les ignorer afin de pouvoir les approcher plus facilement et de plus près. Je dois dire que ça marchait plutôt pas mal. Puis tout-à-coup, alors que je les prenais en photo, un petit kangourou se met à sauter vers moi. Je me suis demandée ce qu’il se passait sur le coup car les kangourous en général, s’enfuient dès que tu les approches d’un peu trop près. Mais ce petit kangourou au contraire venait vers moi, puis s’est arrêté juste devant moi pendant au moins une dizaine de minutes. Il faisait des petits cris, il était trop mignon.. disons qu’il a fait ma journée celui-là! J’ai tout de même eu le temps de dégainer l’appareil et le filmer (voir la vidéo). Malheureusement j’ai été tellement surprise que j’ai fais une mauvaise mise au point et m’en suis rendue compte qu’après, tant pis, le principal c’est que j’ai pu capturer ce moment mémorable :).

kangourou wilsons promontory sydney-melbourne

J’ai dû rester environ trois heures dans le parc à me promener au beau milieu de tous ces animaux, je n’ai malheureusement pas vu d’émeus. Alors que la nuit tombait, je commençais à repartir puis je tombe sur le photographe australien que j’avais rencontré plus tôt dans le parc. Il me dit qu’il attend une femelle wombat qui porte un bébé dans sa poche et qui a l’habitude de sortir tous les soirs des buissons. Et en effet, elle est bien sortie et j’ai pu apercevoir son bébé dans sa poche. Ensuite un autre wombat est sorti (surement le papa me disait le photographe). Tout deux avançaient en mangeant, quand tout-à-coup alors que j’étais accroupie, le papa wombat en avançant s’est cogné au pare-soleil de mon objectif. Il s’est arrêté en se demandant ce qu’il se passait puis a reprit sa route. C’était hilarant! De plus, j’ai pu le caresser. C’était vraiment une journée pleine d’émotions.

wombat wilsons promontory sydney-melbourneJe retourne sur la route le soir-même en espérant trouver un endroit où dormir pas très loin. Et sur la route du retour jusqu’à l’entrée du parc (soit une quinzaine de kilomètres), je croise des dizaines d’animaux sauvages: kangourous, wallabies, opossums, wombats et même des renards et lapins.. Je roule donc trèèèès lentement car je n’ai vraiment pas envie de faire un kangourou VS van! 🙂

.

Phillip Island

Le lendemain je me retrouve sur Phillip Island, en faisant d’abord un arrêt petit-déjeuner à San Remo, la dernière ville de la côte où se trouve le pont pour rejoindre l’île. J’ai visité l’île et ai assisté à la célèbre parade des manchots le soir. Il s’agit en fait de l’arrivée des manchots qui arrivent de l’océan et rejoignent leurs abris dans les dunes pour y passer la nuit. C’était trop mignon et trop drôle! Au début on en voit un sortir de l’eau, puis deux. Ils s’assurent qu’il n’y ai aucun danger, puis c’est tout une troupe de manchots qui arrive! Plusieurs groupes de dizaines de manchots arrivent à chaque fois de l’océan et ils se suivent à la queu-leu-leu, c’est trop drôle ! En retournant à l’accueil de la parade (puisque nous sommes dans des gradins au bord de l’océan pour observer leur arrivée), on les voyait tous dans les dunes de chaque côté du chemin, ils poussaient des cris aigus, c’était assez impressionnant ! Le prix de l’entrée est de 25$ par adulte. Plus d’infos iciphillip island sydney-melbourne

Il est temps de retourner sur la route pour la destination finale: la Yarra Valley afin d’aller chercher du travail car il est vraiment temps pour moi de travailler hihi! J’y arrive le soir-même et me voilà partie pour une nouvelle aventure ! 🙂

 

Conclusion:

Etre sur la route, la musique à fond, une cigarette à la main, voir des paysages de rêves, de magnifiques levers et couchers de soleil, pouvoir s’arrêter où l’on veut quand on veut pour manger en admirant la vue, photographier quelque chose, dormir dans un endroit différent chaque soir, rencontrer des gens formidables, des rencontres d’un jour ou même de quelques heures, voir des animaux qu’on ne peut voir qu’en Australie et en liberté, rouler, profiter, bref: vivre tout simplement. La LIBERTE ABSOLUE, c’est ça le road trip ! Et celui-ci de Sydney à Melbourne c’est vraiment l’itinéraire parfait pour être en contact avec la nature et les animaux 🙂

A propos de Flora

Globe-trotteuse et photographe amatrice, j'ai rêvé de parcourir le monde depuis mes neuf ans. Je veux découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, de nouvelles langues, goûter des plats locaux, m'émerveiller devant des choses simples, apprendre et vivre simplement! Je veux voyager dans tous les pays du monde, c'est le but de ma vie !

5 commentaires

  1. Mdr je pas prq ça afficher just oh lala

  2. Magnifique vidéo, de très belles images qui font rêver. Bonne continuation dans ton road trip, petite cousine,et profite bien de ces moments uniques ! bisous …
    Laurent

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1