Accueil / Destinations / Australie / Episode 7: Road-trip Adélaïde-Darwin

Episode 7: Road-trip Adélaïde-Darwin

Le départ

Dimanche 23 Août. Aujourd’hui je repars en road trip après quatre mois de travail dans le packing d’oranges à Berri, mais cette fois-ci je ne repars pas seule: Sam, que j’ai rencontré ici m’accompagnera.

.

C’est donc après avoir réaménagé l’intérieur du van, préparé nos affaires, fêté notre départ comme il se doit, dit au revoir à nos amis, versé quelques larmes pour ma part, que nous sommes finalement prêts à partir.

Nous savons que nous allons regretter nos proches. Il y a comme un sentiment de nostalgie après tout ce temps passé à Berri et Loxton mais nous savons que de grandes aventures nous attendent. Nous sommes tellement impatients de découvrir l’outback australien. L’excitation nous envahis et c’est le sourire aux lèvres que nous prenons la route en début d’après-midi direction le centre.

.

Terowie

Après avoir roulé pendant deux jours, tenté de réaménagé le van du mieux que l’on pouvait et passé notre première nuit dans la ville de Morgan, nous nous arrêtons à notre premier point d’interêt: Terowie. Nous y avons passé une nuit, et avons découvert d’étranges sculptures faites de fer, métal et divers matériaux représentants des animaux, des moyens de transports etc.. c’était très original. Et alors que nous prenions des photos, le propriétaire de cet endroit étrange nous interpelle et nous demande d’où nous venons. Il était plutôt surprit que des personnes s’intéressent autant à ses sculptures et en prennent des photos. De ce fait, il nous a invité à visiter sa maison et son jardin qui était tout comme ses sculptures: originales ! Il nous a raconté tellement de choses sur sa vie, la ville etc.. Nous avons passé une heure à l’écouter. C’était intéressant (parfois non! et parfois je ne comprenais rien), mais nous étions également inquiets car c’était un vieil homme seul et on se demandait si nous avions raison de nous trouver là ou non.. Après une heure et plusieurs tentatives non concluantes, nous lui avons enfin fais comprendre que nous devions reprendre la route, et nous sommes repartis, plutôt soulagés haha!

Terowie

Flinders Ranges National Park

Nous avons donc reprit la route direction les Flinders Ranges, les paysages auxquels nous étions habitués commençaient à changer. Les montagnes apparaissaient et plus on avançait, plus les arbres et le sol devenaient verts. Nous sommes arrivés en fin de journée dans le camping où nous allions passer la nuit, en plein milieu de la forêt entourés des Flinders Ranges ! Il y avait un petit chemin amenant en haut d’une petite colline et offrant un magnifique panorama sur le parc national, et comme il faisait nuit, nous avons prit des photos des étoiles (mes premiers essais). Nous avons même aperçu des étoiles filantes, c’était une soirée parfaite !

Flinders Range nuit

Le lendemain matin, nous nous sommes levés très tôt afin d’admirer le lever du soleil depuis la colline, et oh mon dieu.. je n’ai jamais vu quelque chose de tel auparavant: les montagnes étaient rouges/orangées dû aux couleurs du soleil, le sol était givré, et l’on pouvait apercevoir des kangourous en train de manger dans la plaine. C’était tout simplement unique!! L’un des plus beaux levers de soleil que j’ai pu voir en Australie!

Flinders Range lever de soleil

Nous nous sommes arrêtés à différents points d’intérêts dans le parc, notamment à l’un des endroits les plus glauques que nous aillons vus: des ruines (pas très intéressantes), personne à l’horizon, et une odeur nauséabonde d’animal mort, nous avons ensuite comprit d’où venait cette odeur en découvrant pleins de carcasses de kangourous autour des ruines.. Nous pensons qu’ils ont été abattus car autant de kangourous morts dans un tel endroit, c’était plutôt louche et inquiétant! Nous sommes donc vite repartis!

Puis nous avons quitté le parc et afin de rejoindre la Stuart Highway, nous avons dû prendre une « dirt road », c’est-à-dire une route non goudronnée et vraiment pas conseillé pour les simples vans et voitures. Nous avons dû traverser quelques points d’eau dont une rivière (pas profonde bien sûr) et avons donc dû bouger quelques grosses pierres. C’était plutôt stressant sur le coup, surtout pour Sam qui conduisait, mais finalement nous en avons bien rigolé et ça restera une aventure inoubliable. Cette route était magnifique, à travers le parc, entourée de montagnes, rivières, collines.. Lorsque nous avons enfin rejoint la route, le paysage était totalement différent: nous avions les Flinders Range derrière nous, mais devant nous tout était plat. Nous réalisions ce que nous venions de traverser, c’était au coucher du soleil et c’était surréaliste !

Coucher de soleil Flinders Range

.

Coober Pedy

Nous nous sommes ensuite arrêtés à Coober Pedy, une ville minière produisant des pierres d’opales où la plupart des maisons sont construites sous terre afin d’échapper aux fortes vagues de chaleur. Nous avons pu en visiter une, c’était plutôt cool. Nous sommes également aller visiter une galerie souterraine gratuite.

Maison sous terre

Puis nous sommes allés dans l’orphelinat pour kangourous de la ville, le Josephine’s orphanage. Les personnes qui s’en occupent sont des bénévoles qui recueillent des kangourous retrouvés sur le bord de la route etc. Nous avons assisté à la nutrition au biberon d’un bébé kangourou et avons pu le caresser. Trop mignon !

.

Northern Territory Border (frontière du Territoire du Nord)

Le lendemain, nous avons repris la route, roulé toute la journée et nous sommes arrêtés sur une aire de repos pour y passer la nuit. C’était celle qui se trouvait juste à la frontière du Northern Territory où nous avons pris pleins de clichés sur le panneau.

Northern Territory Border

Et ici, s’est produit le début d’une histoire incroyable qui nous a suivit durant tout notre road trip (je vous raconterai au fur et à mesure). En fait, nous avons fais la rencontre d’une famille australienne -les parents Paul et Cindy avec leurs trois adorables enfants- qui voyageait dans le même sens que nous (direction Darwin, Cairns et la côte est). Nous les avions déjà aperçu dans le camping où nous avions passé la nuit à Coober Pedy. Et aujourd’hui Sam aidait les enfants puis la maman à monter sur le panneau afin de prendre une photo d’eux, ce qui nous a amené à discuter avec eux. 

Le lendemain matin avant de reprendre la route, un bus type old school ainsi qu’un camion se sont arrêtés quelques minutes sur le côté de la route. Nous qui adorons ce genre de véhicule à l’ancienne, on était plutôt contents :).

Old school bus

.

Uluru-Kata Tjuta

Puis nous avons continué notre route direction Uluru-Kata Tjuta. Nous sommes arrivés en début d’après-midi au camping et nous sommes installés sur notre emplacement qui était le 48A. Nous étions en train de manger quand tout-à-coup, une voiture s’arrêta devant nous. Et devinez qui se trouvait dans la voiture? La petite famille que nous avions rencontré la veille quelques 400 km plus bas. Il s’avérait que nous étions sur le mauvais emplacement et nous trouvions sur le leur, le notre étant en fait celui juste à gauche. Si ça ce n’est pas du hasard.. ! Ils sont restés quelques jours avant de reprendre la route alors que nous sommes restés une semaine. Pour connaître toutes nos aventures à Uluru-Kata Tjuta, c’est ici

Coucher de soleil à Uluru

.

King’s Canyon

Prochain arrêt: l’incontournable King’s Canyon, l’un des trois immanquables du centre rouge avec Uluru et Kata Tjuta. Nous sommes restés deux jours et avons fait les deux principales marches à faire: la Creek Walk que nous avons fais le premier jour. Elle était courte et facile, et c’était tellement magnifique. Le soleil se couchait et faisait ressortir les couleurs orangées du canyon. Cette marche le traversait par le bas, nous étions donc entourés par le canyon de tout les côtés, c’était magnifique !

King's Canyon Creek Walk

Nous avons passé la nuit dans un camping entouré de dingos sauvages, je ne pensais vraiment pas en voir un jour dans un camping, c’était hallucinant.

Le lendemain nous avons fais la seconde marche: la Rim Walk, beaucoup plus longue et plus difficile car elle traverse le canyon de l’intérieur. En prenant le temps de prendre nos photos, nous l’avons fais en 6h30. A peu près au milieu de la marche, se trouve le «Garden of Eden» (le jardin du Paradis), un endroit si paisible où se trouve un point d’eau entouré de végétations et de sortes de « falaises » avec des « trous » creusés dans les parois et sur lesquels l’eau se reflétait. Il y avait également pleins d’oiseaux bleus qui chantaient. Nous étions les seuls, c’était si apaisant et magique.

Garden of Eden

Puis nous avons continué la marche à travers le canyon, c’était si magnifique, la vue était ahurissante, nous nous serions cru sur Mars.

King's Canyon Rim Walk

 .

Alice Springs

Nous sommes ensuite arrivés à Alice Springs, principale ville de l’outback, entourée par les Macdonnell Ranges. J’ai étais surprise de voir à quelle point la ville est petite et aussi du nombre d’aborigènes vivant dans la rue. Ca m’a attristé de voir ça sachant que l’Australie est à la base, leur pays..

Nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil sur la ville depuis l’Anzac Hill, un point de vue en hauteur.

Coucher de soleil à Alice Springs


Ensuite nous avons fait quelque chose que j’attendais avec impatience: un tour en montgolfière au lever du soleil!
C’était aux alentours de la ville, Montgolfière au lever du soleille soleil se levait derrière les Macdonnell Ranges laissant apparaître de magnifiques couleurs sur les montagnes et le bush. La scène était à couper le souffle! C’était mon premier tour en montgolfière et c’était une expérience inoubliable, un rêve de gosse qui s’est réalisé.

Les gérants du tour étaient super: après avoir atterrit, tout en nous racontant l’histoire de l’invention de la montgolfière (dont le premier vol a eu lieu en France par le Marquis Pilatre de Rozier en 1783 ouais ouais ouais!), nous avons eu droit à un petit déjeuner: fruits, fromages, petits gâteaux ainsi queee.. du champagne, et à volonté en plus !! Ensuite nous avons replié le ballon tous ensemble dans la joie et la bonne humeur afin de partager l’expérience jusqu’au bout. C’était plutôt drôle et j’ai trouvé ça cool qu’ils nous fassent replier le ballon dans lequel nous venions juste de voler.

Devil’s Marbles (Karlu Karlu)

Avant de rejoindre les Devil’s Marbles, petit arrêt à Wycliffe Well Station, une station essence ainsi qu’un camping décorés en mode aliens où nous avons eu l’étrange surprise de croiser un émeu qui se promenait dans la station essence, plutôt ouf ! :).

Nous sommes arrivés au Devil’s Marbles pour le coucher du soleil, c’était tout simplement sublime, les pierres oranges se transformaient en un rouge vif.

Coucher de soleil aux Devil's Marbles

Les Devil’s Marbles, –Karlu Karlu en language aborigène- sont des pierres de granites de forme ronde empilées les unes sur les autres. Selon les aborigènes, elles représentent les oeufs du Serpent Arc-en-ciel, créateur du Temps du Rêve, pour plus d’infos sur les légendes aborigènes c’est ici

Devil's Marbles

Le lendemain nous avons passé la matinée à nous promener à travers ce magnifique site, à prendre pleins de photos originales sur les pierres.

.

Daly Water Pub

L’après-midi, nous avons fais un arrêt au Daly Water Pub, le plus vieux pub du Territoire du Nord, célèbre pour toutes les choses originales laissées par les voyageurs que l’on peut y trouver à l’intérieur: badges de travail, soutifs, drapeaux, tee-shirts, stickers, cartes d’identités, cartes bancaires, passeports, guitares, tongs, plaques d’immatriculation, billets et pièces de monnaie.. La plupart signés et déposés par des voyageurs venant du monde entier: c’est juste incroyable! Nous cherchions parmi les nombreuses photos, cartes et objets signés, une tête, un nom que nous pourrions éventuellement connaître.

Daly Water Pub

J’ai tellement adoré cet endroit. Et je l’ai encore plus adoré quand j’ai vu par hasard mon prénom sur un badge de travail. J’étais vraiment surprise car « Flora » est plutôt peu courant comme prénom, j’étais toute contente. Et puis j’ai regardé ceux qui se trouvaient autour et là je vois juste à côté du mien, un badge avec le prénom de  « Sam ». Si ça ce n’était pas une coïncidence de dingue !!

.

Mataranka

Nous avons continué notre route jusqu’à Mataranka où nous avons pu nous baigner dans des piscines naturelles avec une eau à 30°c.

Mataranka thermal pool

Nous avons passé la nuit dans le camping qui se trouvait juste à côté avec un accès direct à la principale piscine naturelle de la ville. Nous pouvions y aller à n’importe-quelle heure (même la nuit) donc bien évidemment, nous y sommes allés le soir. Matanka thermal pool at nightIl n’y avait pratiquement personne. Quelques petites lumières étaient là pour éclairer la zone mais la piscine était pratiquement totalement dans le noir. Nous nous baignions dans une eau naturellement chaude, entourés de palmiers et envahis de grenouilles tout autour de nous, sous un magnifique ciel étoilé où l’on pouvait admirer la voie lactée, c’était parfait !

Le soir alors que nous mangions au camping, nous étions entourés de kangourous venus réclamer de la nourriture. Il y avait une maman avec son bébé dans sa poche dont la tête était à l’extérieur pour manger en même temps que sa maman, trop chouuu ! Oh et devinez-quoi? Vous vous souvenez de la petite famille qui nous suit partout? Oui oui! Une fois de plus, nous avons croisé leur chemin dans le camping. Ils ont deux petits garçons et une petite fille, et leur fille en me voyant m’a fait un câlin, si ça ce n’est pas trop mignon.. ! :). Ils étaient si drôles, ils nous appelaient « Sam and the french girl », trop chou! Et ils étaient d’une gentillesse et d’une politesse incroyables. Sérieusement, je n’ai jamais vu des enfants aussi polis de toute ma vie je crois bien.

Le lendemain nous avons fais une petite promenade autour de la source d’eau chaude et nous avons vu notre premier crocodile à l’état sauvage. Il se trouvait en bas de la rivière qui arrivait de la source d’eau chaude (mais dans laquelle nous ne pouvions nous baigner), comme s’il attendait que quelqu’un tombe dans cette rivière afin de le manger :D. Non sérieusement il faut vraiment être prudent, car lorsque nous l’avons vu, nous avons réalisé que « oui! il y a bien des crocodiles, genre juste à quelques mètres de la piscine où tout le monde se baigne » 😉

Premier crocodile dans la nature

Nous nous sommes également baignés dans une autre « piscine naturelle » : Bitter Springs. Une petite rivière entourée de palmiers, de nénuphars avec de jolies fleurs roses et violettes, dont l’eau est d’une clarté incroyable. Nous avons nagé avec nos masques et tubas et avons pu voir pleins de poissons ainsi que plusieurs tortues, c’était trop top! Cet endroit était vraiment magique, apaisant, un pur paradis !

Bitter Springs

.

Katherine

Nous avons repris la route direction Katherine où se trouve une autre source d’eau chaude, une sorte de mélange des deux piscines naturelles de Mataranka, une fois de plus, un vrai paradis.

Le lendemain nous sommes allés aux Katherine Gorges faire du kayak pendant quatre heures. Une fois de plus, une première fois pour moi. La première gorge étant interdite à la baignade à cause de la présence de crocodiles, nous avons ramé jusqu’à la deuxième gorge afin de nous baigner et de sauter depuis les rochers: une superbe expérience !

Katherine Gorge

.

Edith Falls

Prochain arrêt: Edith Falls. Cascades, baignade, saut depuis les rochers sont au programme. Nous avons pu aller derrière la cascade, c’était super cool :).

Edith Falls

De retour sur la route, nous nous sommes arrêtés sur une aire de repos pour y passer la nuit, et pour je ne sais quelle raison, nous avons été réveillés durant la nuit et avons aperçu un impressionnant « bush fire » (feu de brousse) non loin de l’aire de repos. C’était plutôt inquiétant sur le coup mais tout-à-fait normal car les aborigènes les déclenchent afin de « nettoyer » leurs terres pour y recréer la vie.

.

Litchfield National Park

Nous sommes ensuite allés au Litchfield National Park. Ce parc est assez petit mais est l’un des plus beaux parcs d’Australie. Nous avons passé notre premier jour au Buley Rockhole, un endroit fait de plusieurs minis cascades en descente. Puis, nous sommes allés aux Florence Falls, l’une des deux principales cascades du parc. C’était vraiment magnifique !

Florence Falls, Litchfield NP

Et puis le lendemain nous nous sommes levés très tôt afin de profiter à fond de notre deuxième et dernière journée dans le parc. Cependant Mimi, notre cher van a décidé de ne plus démarrer. Nous avions des problèmes de démarrages depuis Alice Springs, mais cette fois-ci elle ne démarrait plus du tout, nous avons finalement réussit à démarrer au bout de deux heures d’essais grâce à un australien qui nous a dit d’essayer de taper fort non-stop sur une pièce en dessous du van (je ne saurais vous dire laquelle). Nous avons donc dû nous rendre directement à Darwin afin de réparer le van qui avait un problème de start moteur = 650$ de réparations BIM!!

.

Darwin

Nous voilà arrivé à Darwin, plus tôt que prévu mais pas le choix.. Le soir, nous sommes allés manger dans un bar un bon rumsteck-frites-salade accompagné de gin et cidre pour 15$. C’était notre premier vrai bon repas depuis des semaines (sur la route c’est Noodles, riz et pâtes tout les jours!).

Deux jours plus tard, nous avons fait la « cage of death », la crocodile cage diving, qui était une expérience inoubliable que je raconte ici.

Le lendemain nous sommes allés au lagon de Darwin (gratuit) où se trouve une superbe piscine à vague (7$ l’entrée). Puis le soir nous sommes allés au Mindil Beach Market, le célèbre marché nocturne de la ville où l’on peut trouver de la nourriture des quatre coins du monde (espagnole, italienne, asiatique, allemande, française, indienne, mexicaine..) ainsi que de nombreux produits artisanaux. Je me suis fais un bon plaisir: une bonne crêpe nutella-banane-chantilly à la française, ça faisait trop longtemps ! Il y avait également des artistes dont un groupe de musiciens dont l’un des deux était à la batterie et l’autre jouait du didgeridoo (instrument aborigène), c’était génial ! :).

Mindil Beach Market Darwin

Nous avons assisté au célèbre coucher du soleil de la plage, qui était incroyable! J’avais lu que les couchers de soleil à Darwin étaient à couper le souffle, je comprends pourquoi maintenant.

Coucher de soleil Mindil Beach Darwin

Darwin est également une petite ville, tout comme Alice Springs, je m’attendais vraiment à de grandes villes pleines de buildings sachant qu’elles font parties des principales villes australiennes, mais non. 🙂

.

Conclusion

Nous avons passé un mois pile sur la route (départ le 23-08-15 et arrivée le 23-09-15). Ce road-trip je l’attendais avec impatience: Coober Pedy, le centre rouge, Alice Springs, les Devil’s Marbles,  le Daly Water Pub, le Litchfield National Park puis Darwin: de nombreux endroits dont j’avais rêvé depuis des années. De nombreuses activités réalisées également. Bref un road-trip plus que génial. La suite de notre road-trip de Darwin à Cairns dans un prochain article ;).

Vous avez aimé? Partagez 😉

Pour plus de photos c’est par ici !

Pour suivre mon actualité et voir toutes mes photos de voyage, suivez-moi ici: 

Suivez-moi également sur instagram où je poste tout les jours, en cliquant là:

A propos de Flora

Globe-trotteuse et photographe amatrice, j'ai rêvé de parcourir le monde depuis mes neuf ans. Je veux découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, de nouvelles langues, goûter des plats locaux, m'émerveiller devant des choses simples, apprendre et vivre simplement! Je veux voyager dans tous les pays du monde, c'est le but de ma vie !

4 commentaires

  1. Salut salut j’aime beaucoup ton blog 🙂

    Mais si je peu me permettre, tu devrais rajouté des prix, combien ta coûte ce trip etc… C’est toujours utile et sa rendra tes textes encore plus interresant 🙂

    Kissoux

    • Merci beaucoup, ça me fait très plaisir !
      D’accord, je prends note, d’ailleurs j’ai déjà un peu amélioré mon dernier article niveau prix etc.. j’espère que tu le liras et que tu l’apprécieras :).
      Bisous !

  2. Waooooouh ! La vidéo est juste dingue ! Bravo, bravo bravo ! Ça donne vraiment envie de partir en road trip ! Merci de partager tout ça ! 😉
    Je suis actuellement à Adélaïde et ça ne me donne qu’une envie : bouger ! 🙂

    Lise

    • Merci beaucoup Lise ! Ca me fait super plaisir !! C’est mon but: donner l’envie aux gens de voyager! J’espère que tu feras ce trip, car c’est vraiment un immanquable en Australie ! ;).

Laisser un commentaire

102 Partages
Partagez99
Tweetez
Partagez
Épinglez2
+11