Episode 15: Road trip Darwin-Perth: la côte ouest

Après mon road trip de Cairns à Darwin avec ma cousine Pauline, Sam et moi avons repris la route ensemble et sommes partis à la conquête de la côte ouest, de Darwin à Perth. De par sa beauté, cette côte sauvage aux milles couleurs fut l’un de mes deux meilleurs road trip d’Australie (avec le centre). Vous allez comprendre pourquoi ;).

Nous quittons Darwin après être retourné au Mindil beach Market une dernière fois. Nous passons la frontière du Western Australia et nous voilà enfin dans le dernier grand état d’Australie où n’étions pas encore allés. Puis, nous nous dirigeons vers Kununurra où nous nous arrêterons pour faire quelques courses et le plein d’essence. Enfin, c’est parti pour le début de l’aventure ! Direction les Bungle Bungles!

.

Bungle Bungles (Purnululu)

bungle bungle côte ouest

Les Bungle Bungles, -ou Purnululu qui signifie « grès » dans la langue aborigène- sont situées au nord est du WA, dans le plateau des Kimberleys à environ 300km au sud de Kununurra. Pour s’y rendre, il est absolument nécessaire d’avoir un 4×4 du fait que les routes du parc sont très ondulées (« corrugated » en anglais) et à cause des pierres sur la route également. Comme tout les autres parcs du Western Australia, le prix de l’entrée est de 12$ par voiture, donc peu importe combien vous êtes dans la voiture et combien de temps vous restez, ce sera le même prix. Le mieux est d’avoir un park pass à l’année qui coûte 88$ et qui vous fera économiser de l’argent et du temps si vous comptez aller dans de nombreux parcs du WA. Ensuite, vous pouvez camper dans le parc dans des campsites avec facilités telles que toilettes sèches pour 7,5$/personne/nuit ou d’autres avec douches pour 10$/personne/nuit. Voici un petit récapitulatif des prix des parcs et campsites du WA. Ne manquez pas ce parc si vous avez un 4×4, c’est vraiment magnifique et intéressant! De plus, si vous en avez les moyens, vous pouvez faire un tour en hélicoptère au dessus de ces sublimes formations rocheuses pour quelques centaines de dollars.

bungle bungle côte ouest

Nous avons fait plusieurs marches à travers le parc dont une qui amenait à un superbe lookout en hauteur avec une magnifique vue sur les Bungle Bungles bien sûr.

bungle bungle côte ouest

Sur le chemin, nous avons croisé une maman crapaud et ses deux bébés dans un trou de la rivière asséchée, se cachant de la chaleur du soleil. Puis, nous en avons revu pleins d’autres le long de le marche qui étaient.. morts. Nous avons ensuite deviné qu’à la saison des pluies, la rivière se remplit puis se dessèche de nouveau à la saison sèche, entrainant la mort des crapauds qui se retrouvent sans eau (triste histoire!).

crapauds bungle bungle côte ouest

L’une des marches amenait à une sorte de grotte ouverte, appelée Cathedral Gorge. A la saison des pluies, une cascade s’y écoule à l’intérieur laissant derrière elle une longue trace noire le long de la paroi.

cathedral gorge bungle bungle côte ouestcathedral gorge bungle bungle côte ouest

Une autre marche qui fut pour moi l’une des meilleures du parc fut celle du Echidna Chasm où nous nous sommes promenés à travers une faille dans la gorge assez profonde. La lumière du soleil reflétant sur la gorge orange, donnait une douce lumière orangée absolument sublime! C’était vraiment une expérience incroyable que de marcher à travers ce magnifique gouffre.

echidna chasm bungle bungle côte ouest

echidna chasm bungle bungle côte ouest

 

Le parc des Bungle Bungles fut une aventure plus que géniale ! Rien que les 53km de route off-road pour accéder au parc sont une aventure à eux seuls ! Rajoutez à cela, un magnifique coucher de soleil et vous serez comblés ! 🙂

.

Gibb River Road

gibb river road côte ouest

Nous avons ensuite reprit la route direction la Gibb River Road, une route magnifique hors du commun mesurant 660km de long et qui n’est pas goudronnée. Cette route traverse la région des Kimberleys et se traverse uniquement en 4×4 car comme pour les Bungle Bungles, elle n’est pas goudronnée et n’est faite que de terre, cailloux et ondulations.  La Gibb River Road fut l’un de mes meilleurs souvenirs de notre road trip sur la côte ouest, et même d’Australie! Au programme: des centaines de kilomètres de terre rouge, des dizaines de gorges aussi magnifiques les unes que les autres, ayant chacune leur petite particularité pour bien s’y amuser (corde pour sauter dans l’eau, algues glissantes.. :D), des crocodiles, des vues à couper le souffle, des rivières à traverser.. Bref, ce fut une aventure exceptionnelle et je vous renvois à cet article afin de découvrir en détails cette route plus que géniale !

.

Broome

Finalement, après une semaine et demi dans l’outback du western australia, nous rejoignons la côte ouest à Broome et découvrons enfin l’océan indien. Une eau bleue turquoise, un sable et une roche rouge ou orange sont le décor typique des plages qui entourent la ville.

broome côte ouestbroome côte ouest

Nous sommes ensuite allés nous baigner sur la plage de Cable beach, la plage principale de la ville. Une longue plage au sable blanc et une eau d’un bleu turquoise hallucinant sont les caractéristiques de Cable beach. Elle est également très réputée grâce à ses tours à dos de dromadaires que l’on peut faire au lever ou au coucher de soleil.

cable beach broome côte ouest

Enfin, nous nous sommes rendus au Gantheaume Point pour partir à la recherche d’empruntes de dinosaures. Et, après avoir trouvé divers petits fossiles coincés dans la pierre, j’ai trouvé une grosse emprunte gravée dans la roche non loin de l’eau. C’était plutôt incroyable!

dinosaure broome côte ouestbroome côte ouest

Broome fut le premier arrêt où nous avons découvert les milles et unes couleurs de la côte ouest. Puis, nous avons continué notre route. Nous nous sommes d’abord arrêtés à Port Headland pour observer le « Stairway to the Moon », un phénomène naturel plutôt cool. En effet, durant trois jours à chaque pleine lune, lorsque celle-ci se lève, vous pouvez observer le reflet de la lune sur l’océan à marée basse et cela donne un effet d’escalier qui monte vers la lune. C’est plutôt sympa à voir, surtout lorsqu’elle arrive, la lune est d’un rouge/orange intense, c’est vraiment joli. Cliquez ici pour connaître les dates et lieux de ce phénomène.

.

Karijini National Park

Ensuite, nous avons rejoins le fameux Karijini National Park. J’avais tellement hâte de découvrir ce parc. L’entrée est de 12$/voiture. Si vous envisagez d’y aller, le parc est principalement accessible en 4×4 car la majorité des routes du parc ne sont pas goudronnées et peuvent avoir beaucoup d’ondulations. Après, si vous voulez le faire en van ou voiture, c’est votre choix bien sûr! Nous y sommes restés trois jours et avons exploré les nombreuses et magnifiques gorges du parc. Le premier jour, nous sommes arrivés en milieu d’après-midi. Nous sommes donc allés nous baigner dans la Fern Pool, une sorte de piscine naturelle à l’eau claire située dans le creux de la Dales Gorge. L’endroit était magique, surtout en fin de journée avec la lumière dorée du soleil.

fern pool karijini np côte ouest

Il y avait une cascade qui se jetait dans le bassin. Nous pouvions aller derrière celle-ci. Nous nous sommes également mis en dessous afin d’avoir un petit massage gratuit :).

fern pool karijini np côte ouest

La journée touchant à sa fin, nous sommes remontés et avons admiré le couché du soleil reflétant sur les gorges et créant ainsi une couleur rouge orangée intense. Puis nous sommes allés passer la nuit dans le Dales Gorge campground, situé juste en face de la gorge, pour 10$/personne.

dales gorge karijini np côte ouest

Le lendemain, levés de bonne heure, nous avons fait une marche d’environ deux heures à travers la Dales Gorge. Nous sommes partis des jolies Fortescue Falls qui se trouvent juste à côté de Fern Pool.

fortescue falls karijini np côte ouest

Puis nous avons longé la gorge d’un bout à l’autre depuis le haut jusqu’à Circular Pool où nous sommes redescendus dans la gorge. Ce petit bassin situé à l’extrémité de la gorge, était vraiment mignon. Il était 9h du matin lorsque nous y sommes arrivés et Sam a voulu se baigner. Nous nous déshabillons et je sens déjà la fraîcheur du matin, j’hésite. Sam rentre dans l’eau, et moi je mets mes pieds, mes jambes mais je ne peux avancer plus loin, l’eau est gelée. Puis, Sam sort et me pousse dans l’eau. Grrrr, elle est si froide, mais je ne lui en veut pas :). De plus, le bassin était situé à l’ombre à ce moment-là, c’était le matin, il y avait beaucoup de vent et il faisait frais.. disons que ça m’a bien réveillée ! Ensuite, nous avons continué la marche en retournant à notre point de départ, cette fois, en traversant l’intérieur de la gorge. C’était tout simplement magnifique!

dales gorge karijini np côte ouest

Puis, nous sommes allés à la Kalamina Gorge, une autre gorge tout aussi magnifique. Une fois de plus, nous avons fais une marche à travers la gorge jusqu’à son extrémité.

kalamina gorge karijini np

Nous y avons trouvé une arche située en hauteur. Evidemment, nous avons grimpé afin d’y accéder et la vue était géniale!

kalamina gorge arch karijini np

Les gorges de Kalamina sont d’une couleur rouge intense, une pure beauté! Et la végétation qui s’y trouve ainsi que les points d’eau et minis cascades tout le long donnent un tel charme au lieu.

kalamina gorge karijini np

Au retour, nous nous sommes baignés brièvement dans un petit bassin situé à la fin (ou au début) de la marche, afin de nous rafraîchir après avoir marché une heure sous une chaleur étouffante.

Ensuite, nous avons visité une troisième et dernière gorge pour la journée: la Weano Gorge. Celle-ci, c’était l’aventure! Nous avons d’abord parcouru l’intérieur de la gorge, comme toutes les autres. Puis, à la fin de celle-ci, il y avait la Handrail Pool. Et pour y accéder, il a fallu nous aider d’une barre accrochée dans la paroi de la gorge, puis descendre vers le bassin grâce à une sorte « d’échelle » faite de bouts de pierres plantés dans la roche. C’était plutôt cool! Enfin, nous sommes allés nous baigner dans cette eau glaciale où nous n’avons mis que le bas!

weano gorge karijini np

Enfin, pour finir la journée en beauté, nous sommes allés à l’Oxer Lookout, un point de vue qui se situe au point de rencontre de quatre gorges du parc: Weano Gorge, Hancock Gorge, Joffre Gorge et Red Gorge. Une fois de plus, nous admirions la beauté des gorges avec la lumière dorée du coucher de soleil. Plutôt magnifique !

oxer lookout karijini np

Le jour suivant, nous sommes tout d’abord allés à Hancock Gorge. Cette gorge, on s’en rappellera toute notre vie je pense. Une aventure de dingue ! Nous avons du escalader les parois des gorges, puis traverser des points d’eau où l’eau nous arrivait au dessus des genoux. Nous étions en pantalon du fait que c’était le matin et qu’il faisait frais. Et du coup nos pantalons se sont vite retrouvés trempés.

hancock gorge karijini np

hancock gorge karijini np

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Ensuite, nous avons du faire la « Spider Walk« , une marche en mode araignée où nous devions mettre un pied sur chaque côté de la paroi pour avancer au dessus d’un petit cours d’eau: c’était super drôle ! Nous sommes finalement arrivés à la Kermit Pool qui se trouve à la fin de la marche. C’est un petit bassin caché dans l’ombre de la gorge. Trop mignon!

kermit pool karijini npkermit pool karijini np

Cette gorge restera l’un de nos meilleurs souvenirs du Karijini National Park. Il est très dur de décrire ce que l’on peut ressentir face à de telles expériences mais croyez-moi, c’est vraiment une superbe aventure que de se rendre à la Kermit Pool. Et on se sent tellement petit face à de telles gorges!

hancock gorge karijini np

Puis, nous avons continué notre aventure à la Knox Gorge. C’était tout simplement grandiose que de marcher à travers cette gorge d’une immensité aussi incroyable! A la fin de la marche, la gorge continuait mais l’accès n’était pas autorisé car trop dangereux. Il y avait comme une sorte de faille entre les deux côtés de la gorge, et il y avait cette partie de la roche qui avait l’aspect d’un visage comme ceux des statues de l’île de pacques. Regardez bien la photo de gauche ci-dessous et comparez la avec ces photos. Donnez-m’en des nouvelles ;).

knox gorge karijini np

knox gorge karijini np

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous sommes remontés, car pour faire cette promenade, il nous a fallu descendre un chemin plutôt raide (soyez prudents!). Mais qui dit descente raide, dit dure remontée ! Et oh mon dieu.. nous en avons bavé tout les deux! Il faisait une chaleur à crever, nous étions en plein soleil mais nous avons tout donné pour être de retour en haut assez rapidement. Et après 20mn d’efforts intenses, c’est chose faite! OUF! Heureusement, nous avons la magnifique vue sur la gorge pour nous réconforter !

knox gorge karijini np

Ensuite, nous nous sommes aventurés dans Joffre Gorge. Nous sommes descendus jusqu’à une espèce d’amphithéâtre avec une cascade s’écoulant au milieu. Au début, la marche était tranquille, nous pouvions voir la cascade du dessus ainsi que le creux de la gorge. Puis, nous avons commencé à descendre. Et la descente était plutôt.. dangereuse, surtout quand on est petite :D. Il s’agissait de suivre un petit chemin et de descendre en escaladant à l’envers. Mais une fois de plus, ce fut une superbe aventure !

joffre gorge karijini np

Pour finir, nous sommes allés voir la magnifique Hamersley Gorge. Celle-ci était vraiment particulière. Les parois de la roche étaient faites de stries arrondies, qui ressemblaient à de la lave qui aurait durcie. De plus, ces stries étaient faites de magnifiques couleurs allant du blanc au violet en passant par le jaune, orange et rouge.

hamersley gorge karijini np

Une fois encore, nous avions eu droit à un magnifique coucher de soleil dont la lumière faisait ressortir les sublimes couleurs de la gorge. Les heures dorées, c’est-à-dire ces courts instants où le soleil se lève et se couche, rendent tout tellement plus beau. Regardez-moi la beauté de ce paysage!

hamersley gorge karijini np

Dans cette gorge, vous pouvez accéder à sa célèbre cascade qui se trouve cachée, entourée par la roche. Cependant, l’accès est depuis quelques années devenus interdit. En effet, il a été considéré comme trop dangereux à cause de nombreux accidents survenus à cause du passage plutôt raide et glissant pour y accéder. Personnellement, en tant que photographe amatrice et toujours en quête d’aventures, j’y suis allée avec Sam, car c’est quelque chose que je voulais vraiment voir. De même pour vous, si vous êtes censés et prudents, il ne devrait pas y avoir de problème. Je pense que c’est plus déconseillé aux familles avec des enfants, ou aux personnes imprudentes bien sûr ;).

hamersley gorge karijini np

hamersley gorge karijini np

.

.

.

 

.

.

.

.

.

.

.

Cet endroit était absolument magnifique. Le reflet des gorges sur l’eau qui se trouvait en plein milieu, ainsi que les couleurs, la lumière, les formations rocheuses rendaient cet endroit si magique. De plus, nous étions les seuls, comme la plupart du temps dans Karijini.

hamersley gorge karijini np

Puis, nous avons passé notre dernière nuit sur une aire de repos juste en face des Hamersley Gorges. Ainsi s’achève notre aventure dans le magnifique Karijini, la perle de la côte ouest. Nous en avons pris plein la vue pendant trois jours. C’est pour moi, l’un -si ce n’est le- des plus beaux parcs nationaux d’Australie.

.
Cape Range National Park

De retour sur la côte, nous nous sommes rendus au Cape Range National Park, près d’Exmouth. Nous avons passé deux jours à faire du snorkelling dans les différents spots et à nous baigner sur des plages d’eau turquoise et de sable blanc. Le premier jour, nous avons eu le bonheur de nager avec plusieurs tortues à Lakeside. Nous pouvions apercevoir leurs petites têtes à la surface de l’eau avant qu’elles ne plongent, c’était trop mignon. Nager avec des tortues en liberté est une expérience absolument unique ! Le soir, nous avons passé la nuit dans un campsite pour 10$/personne avec uniquement des toilettes (pas de douches!). C’est un peu cher pour des simples toilettes sèches mais c’est un parc national au bord de la plage, donc c’est compréhensible. Plus d’infos sur les différents campsites du parc. Nous avons dîné dans les dunes, au bord de la plage, tout en admirant le coucher du soleil qui était magnifique, avant d’aller passer une bonne nuit de sommeil, (eh oui, le snorkelling, ça fatigue!).

cape range np côte ouest

Le lendemain, nous nous réveillons au bruit des vagues et nous décidons d’aller prendre notre petit-déjeuner sur la plage (qui est à deux pas de notre spot de camping). Nous avons eu la chance d’y voir plusieurs dauphins nager le long de la côte. La journée commençait plutôt bien :). Puis, direction Osprey bay pour une seconde séance de snorkelling. Nous y avons vu pleins de poissons de toutes les couleurs, des poissons perroquets, des gros poissons bleus, des étoiles de mer, et un très joli corail. Osprey bay est vraiment magnifique, comme vous pouvez le voir, le contraste de la roche rouge/orange le long de l’eau cristalline est tout simplement d’une beauté.. à en perdre les mots. 😀

osprey bay cape range np côte ouest

Enfin, troisième et dernière séance de snorkelling à Turquoise bay où nous avons pu voir des anémones et des poissons-clowns :). Nous nous sommes promenés le long de la plage qui était, comme son nom l’indique, très.. turquoise! (comme toutes les plages du parc, ou de la côte ouest d’ailleurs). Puis avons continué notre route direction Coral Bay.

turquoise bay cape range np côte ouest

 .

Coral Bay

Le lendemain, nous arrivons à Coral bay, qui possède de magnifiques spots de snorkelling. Eh oui, Coral bay ne porte pas son nom pour rien, c’est l’un des meilleurs endroits pour faire du snorkelling sur la côte ouest. Tout d’abord, nous sommes allés au « Ayers Rock reef », un énorme récif qui rappelle la forme du célèbre rocher rouge.

ayers rock reef coral bay côte ouest

Etant situé à environ 100m de la plage, soit vous êtes très très bon nageur et vous pouvez vous y rendre sans avoir besoin de vous arrêter (sachant qu’il faut compter le temps du snorkelling), soit vous pouvez louer un kayak. Nous avons choisi la seconde option, tout d’abord car c’est beaucoup plus sympa et parce que même si nous sommes de bons nageurs, c’est tout de même très essoufflant, surtout quand on a aucun endroit on se reposer lorsqu’on y est. Nous arrivons au récif, attachons le kayak à la bouée prévue à cet effet et je n’ai pas encore mit la tête sous l’eau que j’aperçois déjà le magnifique corail depuis le kayak. Je suis toute excitée et donc je plonge directement, et là.. wouah! Le corail y est absolument ma-gni-fique! Nous y avons croisé de nombreux poissons également. Je pense que ce fut l’un des plus beaux spots de snorkelling que j’ai pu faire, avec la Grande barrière de corail bien sûr.

ayers rock reef coral bay côte ouest

Nous sommes ensuite allés au « Five Fingers reef » avec un snorkelling pas mal non plus. Pour s’y rendre, nous avons traversé les dunes et conduit sur la plage, ce qui était plutôt génial :).

coral bay côte ouest

Nous y avons vu un dauphin au large, et mes grands rêves de nager avec un dauphin en liberté furent éveillés. J’ai donc tenté d’aller vers lui, mais il était un peu trop loin et il y avait de grosses vagues, donc je n’ai pas voulu risquer ma vie haha, ce sera pour une prochaine fois.. La plage, -comme la plupart des plages de la côte ouest, vous l’avez compris,- était absolument magnifique, un pur paradis.

coral bay côte ouest

Nous avons ensuite reprit la route. Nous nous sommes arrêtés à Carnarvon, une ville en plein milieu de la côte ouest supposée avoir beaucoup de travail dans les fermes pour les backpackers. Notre plan était de trouver un travail dans cette ville, de renflouer les caisses et de continuer notre trip sur la côte ouest en été. Cependant, nous sommes arrivés en plein mois d’août et nous n’avons rien trouvé. Nous avons appelé le packing shed principal de la ville (sorte « d’usine » d’empaquetage de fruits et légumes), et le patron nous a dit que c’était une mauvaise année pour la production. De ce fait, nous n’avons pas vraiment cherché très loin et avons continué notre route. Nous avons passons la nuit sur une aire de repos après Carnarvon et le lendemain matin au réveil, avec l’apparition du soleil, nous nous sommes fais attaqués par des centaines et des centaines de mouches. Littéralement, nous ne pouvions rester immobile dehors, les mouches venaient se poser par dizaines sur nous et allaient se poser dans les endroits les plus insupportables du visage: les yeux, le nez, les oreilles, la bouche.. Et quand nous bougions pour les « fuir », elles nous suivaient!! On avait jamais vu ça auparavant (et nous avons fait le tour complet de l’Australie). Même dans l’outback au Devil’s Marbles ou Uluru, elles n’étaient pas si nombreuses et si assoiffées si je ne puis dire !! Nous avons donc vite fuis cette aire de repos du diable! 😀

.

Shell Beach

Nous arrivons enfin à Shell beach (et loin des mouches!). Une plage, composée non de sable mais de petits coquillages. Et autant vous dire, que c’est plutôt impressionnant et plutôt cool ! Cependant, je vous conseil fortement de ne pas marcher à pieds nus sur cette plage, les coquillages cassés pouvant vraiment faire mal ;).

shell beach côte ouestshell beach côte ouest

 Shell beach est un arrêt incontournable de la côte ouest. Après tout, ce n’est pas partout que l’on voit ce genre de plage.

shell beach côte ouest

 .

François Péron National Park

Puis, nous avons continué notre route jusqu’au François Péron National Park, où nous avons passé la nuit au campsite de Bottle Bay pour 10$/personne. Le lendemain, nous sommes allés au Cape Péron. Nous y avons fais une marche le long de la côte, avec une vue magnifique.

françois péron np côte ouest

Nous avions sous nos yeux une palette de couleurs absolument unique et juste improbable: du sable rouge, la falaise faite de roche rouge/orange, le bleu turquoise de l’océan, le bleu du ciel, la végétation verte et les nombreuses fleurs violettes, bleues, jaunes, mauves, roses sur fond de sable rouge, c’était tout simplement à couper le souffle ! La côte ouest est réputée comme étant sauvage et ayant une fleuraison de fleurs sauvages de toutes les couleurs au printemps, j’avais tellement hâte de voir ça et franchement, je n’ai pas été déçue. C’est tout simplement sublime !

françois péron np côte ouest

Cet endroit est un petit bijoux de la côte ouest, et il restera vraiment dans l’un de mes top 5 des endroits les plus magnifiques que j’ai pu voir en Australie ! De plus, nous avons aperçu une raie en train de nager juste au bord de la plage.

françois péron np côte ouest

Ensuite, nous sommes allés au Skipjack Point, qui se trouve de l’autre côté du Cape Péron, où se trouvent deux points de vue sur l’océan et la falaise, et nous y avons aperçu un dauphin et une tortue. C’était plutôt sympa tout ça :).

françois péron np côte ouest

Nous avons ensuite reprit la route. Sur le chemin du retour, alors que je conduisais, j’ai de justesse évité d’écraser un lézard qui traversait la route, -ou plutôt le chemin de sable-. Du coup, nous nous sommes arrêtés, et nous sommes allés l’observer de plus près. Il n’avait pas l’air très content et plutôt effrayé, normal, j’ai presque failli l’écraser le pauvre..

françois péron np côte ouest

.

Kalbarri National Park

Nous avons ensuite rejoint le Kalbarri National Park. Tout d’abord, nous avons fais une marche pour aller à un point de vue qui donne sur les gorges. C’était joli, mais après avoir vu Karijini, nous n’y avons rien trouvé d’exceptionnel.. Cependant la marche était très jolie,  il y avait pleins de jolies fleurs sauvages violettes et jaunes tout le long.

kalbarri np côte ouest

Kalbarri est principalement connu pour sa « Nature’s Window », la fenêtre sur la nature. C’est tout simplement un trou dans la roche qui offre une très belle vue sur le parc.

nature's window kalbarri np côte ouest

C’était très beau, beaucoup plus petit que ce que je pensais, mais nous avons du attendre au moins 20mn pour pouvoir prendre une photo. Comme on se rapproche de Perth, c’est un site très touristique, il y a forcément énormément de monde et donc de l’attente pour prendre vos photos..

nature's window kalbarri np côte ouest

Nous avons été un peu déçus par Kalbarri, car nous nous attendions à quelque chose de plus grand, plus impressionnant, et surtout moins touristique. Mais c’était tout de même très beau.

nature's window kalbarri np côte ouest

Nous sommes ensuite allés sur la côte et nous sommes arrêtés à différents points d’intérêts où se trouvent de jolies formations rocheuses le long des falaises.

kalbarri np côte ouest

L’une d’entre elles nous a un peu plus marqué que les autres: le Natural Bridge. En effet, la formation en elle-même était jolie, mais surtout, nous y avons aperçu plusieurs baleines au large. Je n’ai malheureusement pas pu prendre de bonnes photos car elles étaient vraiment trop loin. Cependant, j’en garde un très bon souvenir :).

Nous avons reprit la route direction les Pinnacles, en faisant d’abord un court arrêt au lac rose de Port Gregory, qui était en effet bien rose !

pink lake port gregory wa côte ouest

Puis, nous avons conduit jusqu’à une aire de repos dans une petite forêt trop mignonne où il y avait pleinnnns de cacatoès noirs. C’était si agréable d’entendre leurs cris. Il y avait également des perroquets roses et gris, les fameux ghalas que j’adore :). Mais surtout, la petite perle du jour fut une chouette perchée en haut d’un tronc d’arbre que j’avais aperçu alors que j’observais deux ghalas posés l’un à côté de l’autre. Elle était à moitié endormie mais gardait tout de même un oeil ouvert afin de nous guetter. Trop mignonne!

chouette owl côte ouest

.

The Pinnacles

Le lendemain, nous arrivons au Pinnacles (entrée: 12$/voiture), un désert composé de formations géologique de calcaire créées il y a plusieurs millions d’années. On ne sait pas exactement de quoi elles sont faites si ce n’est de coquillages réduit en sable. Leur formation reste encore un mystère et plusieurs théories tournent autour du sujet.

the pinnacles côte ouest

Certaines peuvent mesurer jusqu’à 4m de haut et avoir un sommet plutôt pointu.

the pinnacles côte ouest

the pinnacles côte ouest

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Les pinnacles sont éparpillées un peu partout dans ce désert de sable jaune et vous pouvez les explorer en suivant un chemin à pieds, ou en suivant un chemin en voiture, ou les deux, comme nous :).

the pinnacles côte ouest

Nous avons vu dans ce désert, un couple de ghalas en train de se prélasser au soleil sur une pierre. Apparemment ils sont assez nombreux dans le parc.

ghalas pinnacles côte ouest

.

Lancelin Dunes

Puis, dans la même journée, nous nous sommes rendus aux Lancelin dunes, où nous y avons fait du sandboard. Arrêt incontournable de la côte ouest, nous avons loué nos sandboard pour 20$ chacun pour deux heures. Nous escaladons la plus haute dune et c’est parti! Sur le ventre, assis, debout, à l’envers, à deux sur une planche, bref nous avons tout essayé et ce fut beaucoup de gamelles! Quelle partie de rigolade, ce fut vraiment une journée parfaite.

lancelin dunes côte ouest

Je vous conseil fortement de vous y arrêter si vous faites la côte ouest !! Vous pouvez également conduire dans les dunes avec votre 4×4. Nous ne l’avions pas fait car nous avions consacré notre temps au sandboard, mais en y repensant nous aurions dû.

Après deux heures d’éclate totale, nous reprenons la route direction Rottnest Island.

.

Rottnest Island

Enfin, nous arrivons à Perth. Mais avant de visiter la ville, nous sommes allés nous aventurer sur Rottnest Island car nous sommes arrivés à Perth un lundi soir et le mardi, le ferry pour l’île est à moitié prix. Nous avons donc payé 39$ chacun l’aller-retour au lieu de 61$. Il est possible de prendre le ferry de trois endroits différents, cependant cette promo ne s’applique qu’au départ de Fremantle. Plus d’infos ici. L’île est réputée pour ses nombreux quokkas qui l’habitent. D’ailleurs, elle doit son nom au capitaine hollandais Willem de Vlamingh qui avait décrit les quokkas comme des gros rats, « rottnest » signifiant « nids à rats ». Sympa le mec.. Les voitures sur l’île ne sont pas autorisées (à part celles des locaux et rangers bien sûr) afin de préserver l’île et de protéger les quokkas. L’île se visite donc à pieds ou en vélo. Il est possible de louer des vélos à votre arrivée sur l’île ou bien directement avec le ferry. Nous avons choisi la première option. Pour une location à la journée d’un vélo + casques, nous avons payé 30$ chacun + un dépôt de garantie de 50$ que nous avons bien sûr récupéré à la fin de la journée. Plus d’infos ici.

salmon bay rottnest island côte ouest

C’est parti pour l’aventure ! Nous avons une journée pour découvrir cette magnifique petite île. Tout d’abord, nous nous sommes arrêtés à Salmon bay où nous avons fais en tout 3mn de snorkelling car l’eau était absolument glacée. Vraiment, nous ne sommes pas frileux, nous nous sommes baignés dans des eaux trèèès froides durant notre trip en Australie, mais celle-ci était glaciale. Sam est ressorti de l’eau au bout de 2mn, alors que moi, j’ai tenté de rester un peu plus longtemps mais l’eau me piquait et me faisait mal partout dans le corps, c’est pour vous dire.. En même temps, ce n’était que le début du printemps et nous étions dans le sud :D. Dommage, car le corail était très beau..

salmon bay rottnest island

Ensuite, nous avons continué notre périple et sommes allés jusqu’au Wadjemup Lighthouse, l’un des deux phares de l’île.

wadjemup lighthouse rottnest island côte ouest

Pour y accéder, ce fut plutôt sportif! L’île étant très vallonée, vous avez autant de longues descentes plutôt cool que de montées qui sont assez dures, surtout quand vous n’avez pas fait de sport depuis un an.. ;).

rottnest island bike côte ouest

Nous sommes allés à l’intérieur du phare, et nous y avons rencontré les personnes qui s’en occupent. L’une d’entre elles était une professeur de français australienne. Elle m’a demandé d’où nous venions et lorsque je lui ai dit que j’étais française, elle a commencé à me parler dans un français complètement fluide. J’étais épatée! Après une petite discussion, nous repartons du phare et enfin, nous voyons nos premiers quokkas. Nous avons du passer au moins une bonne demi-heure à les observer, les caresser, les nourrir de feuilles trouvées par terre (ne surtout pas les nourrir de nourriture style pain, biscuits etc, ce n’est pas bon pour eux!), puis nous avons continué notre chemin. Ces petites créatures qui ressemblent à un mélange de mini kangourou et de gros rat (en mignon bien sûr) sont tout simplement trop mignonnes!

quokka rottnest island côte ouest

Tout au long de la journée, nous avons vu de nombreuses plages toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Ce jour-là, il y avait pas mal de vent, du coup les vagues étaient plutôt grosses et il y avait beaucoup de courant dans certains endroits.

rottnest island côte ouest

Nous continuons notre petit périple, puis à un moment alors que je prenais de la vitesse dans une descente, j’évite de justesse un lézard qui se trouvait sur la route (oui j’ai encore failli écraser un lézard, en vélo cette fois!). Je freine, nous nous arrêtons tout les deux sur le côté et nous observons ce petit veinard, qui lui n’a pas l’air enchanté de nous voir. Il nous tire la langue à plusieurs reprises pour nous montrer qu’il n’aime pas notre proximité, puis fait demi-tour et retourne dans le bush. Quelle aventure! Nous faisons ensuite un court arrêt au second phare de l’île, le Bathurst Lighthouse, plus petit que le premier. Puis, nous retournons à notre point de départ, le petit « village » où arrive le ferry et où se trouvent quelques petits magasins souvenirs, supérettes ainsi que le magasin où nous avions loué nos vélos, afin de les rendre.

rottnest island côte ouest

Enfin, nous profitons de nos derniers instants sur l’île pour prendre des photos avec les quokkas. Nous avions un peu de temps devant nous avant de reprendre le ferry car nous avions rendu les vélos 45mn avant. Du coup, nous faisons comme tout le monde, en mode selfie pris de sorte à ce qu’on voit les quokkas « sourire », eh oui! Mais ils sont si mignons..

quokka rottnest island

Nous disons au revoir à nos nouveaux amis, et remontons à bord du ferry pour retourner sur le continent. Ce fut une journée mémorable et vraiment éprouvante. Je suis courbaturée, j’ai mal aux jambes et aux fesses (oui, il faut dire que les selles des vélos ne sont pas hyper confortables hein!), mais qu’est-ce que ça en valait la peine. C’était vraiment génial cette journée à visiter l’île en vélo. Une superbe aventure !

.

Fremantle

De retour à Fremantle (point de départ du ferry pour Rottnest Island), nous sommes allés passer une nuit dans l’auberge de jeunesse YHA de Fremantle, qui a la particularité d’être située dans l’ancienne prison de la ville. Nous avons donc passé une nuit dans une vraie ancienne cellule de prison. L’atmosphère y était plutôt étrange et particulière, normal, ce n’est pas tout les jours qu’on dort dans une prison :).

fremantle prison yha fremantle prison yha

Le lendemain matin, nous sommes allés faire un petit tour au marché de la ville qui est très réputé. On y trouve des fruits et légumes, des produits artisanaux, des galeries d’art, des stands de nourritures, bijoux et beaucoup d’autres encore. Pour connaître les heures d’ouvertures et autre infos, c’est ici.

fremantle market côte ouest

L’après-midi, nous avons visité la prison. En effet, une petite partie de la prison a été transformé en auberge de jeunesse, cependant, il est toujours possible de la visiter. La prison de Fremantle ouvrit ses portes en 1855 et accueillit des prisonniers jusqu’à sa fermeture en 1991. Quarante-trois hommes et une femme furent exécutés dans la salle de potence de la prison.

fremantle prison

Ensuite, nous sommes allés nous promener dans la ville. J’ai vraiment adoré Fremantle: son architecture colorée au style victorien, ses trams qui la traversent, on se sent vraiment à une autre époque.. C’est vraiment une ville à voir si vous êtes de passage à Perth!

fremantle perth fremantle perth fremantle perth

 

Perth

Finalement, nous arrivons « pour de bon » à Perth, qui marque la fin de notre road trip sur la côte ouest. Difficile de se réhabituer à la civilisation après un mois passé dans l’outback et sur une côte déserte où nous n’avons presque pas vu de villes, Perth étant la seule grande ville du Western Australia. Nous nous sommes promenés dans le CBD.

perth côte ouest

Sam connaissait plutôt bien Perth du fait que c’est la ville dans laquelle il avait atterrit lors de son arrivée en Australie. Il m’a donc fait visiter la ville. Nous avons traversé une rue plutôt chouette, qui rappelle beaucoup l’Europe, avec des enseignes de magasins à l’ancienne. Cette ruelle m’a énormément fait penser au Chemin de Traverse dans Harry Potter. J’ai adoré!

perth côte ouest

Ensuite, nous sommes allés nous promener dans le Kings Park. Se promener dans ses jardins est très agréable. On y trouve également un mémorial de l’Anzac avec inscrit les noms des lieux d’interventions du Corps d’Armée Australien et Néo-Zélandais tels que la Somme, Villers-Bretonneux, Amiens.. chez moi quoi. Plutôt cool. Le parc offre également une magnifique vue sur la ville, de jour…

perth côte ouest

… comme de nuit.

perth côte ouest

Nous sommes également allés nous promener sur la plage de Cottlesloe qui était plutôt sympa avec son pavillon. C’est l’une des plages principales de la ville avec également Scarborough beach.

cottlesloe beach perth côte ouest

Enfin, nous sommes allés de l’autre côté de la Swan River, la rivière qui traverse Perth, afin de prendre des photos de la skyline. C’était vraiment beau à voir.

perth côte ouest

Ainsi s’achève notre road trip sur la côte ouest. Nous n’avons malheureusement pas passé beaucoup de temps à Perth car nous avons eu beaucoup de mauvais temps tel tempête et pluie. De plus, nous avons également changé nos plaques immatriculées Queensland en Western Australia car il est beaucoup plus facile de revendre son véhicule immatriculé WA que QLD et que la registration est la moins chère du pays.

.

Conclusion

Ce road trip sur la côte ouest, de Darwin à Perth, fut l’un des plus beaux que j’ai pu faire en Australie. Il nous a fallu un mois pour découvrir cette magnifique côte. L’Australie occidentale est si belle et si variée. On y trouve un peu tous les états de l’Australie dans un seul état: le désert rouge, des gorges magnifiques, le Ningaloo Reef Marine Park considérée comme la petite barrière de corail de l’ouest, des plages d’eaux turquoises au sable blanc éblouissant, des fleurs sauvages de toutes les couleurs, le sud beaucoup plus européen.. La côte ouest, contrairement à la côte est, est vraiment sauvage, ce qui rend le voyage encore plus beau. Beaucoup de backpackers privilégient la côte est mais trouve cela vraiment dommage de délaisser la côte ouest. Elle a tellement à offrir.. Bref, la côte ouest, c’est un must-do de l’Australie. Achetez ou louez un 4×4 et partez à l’aventure ! 😉

Pour plus de photos, c’est ici.

 

Pour suivre mon actualité et voir toutes mes photos de voyage, suivez-moi ici: 

Suivez-moi également sur instagram où je poste tout les jours, en cliquant là:

Laisser un commentaire

    • Merci beaucoup ! :).
      Alors un mois pour faire ce road trip.
      Quand au 4×4, nous l’avions acheté 🙂

  1. Merci pour le partage de votre expérience !! Ça a l’air magique en effet ! L’aventure comme je l’aime !
    Pouvez vous dire à quelle période vous l’avez fait et quel à été votre budget pour ce roadtrip Darwin – Perth ?

    • Mais derien :). Nous l’avons fais en Août, à la saison sèche qui va Mai à peu près jusqu’à Octobre. Autrement d’Octobre à Mai, c’est la saison des pluies et le nord (Gibb River Road, Bungle Bungle, Karijini etc) ne seront pas accessibles car inondés.

      Pour le budget, je dirais que nous avons dépensé environ 2000$ chacun, peut-être même moins. Sur la côte ouest, tout est gratuit, il n’y a pas de grosses activités chères telles les Whitsundays, Grande barrière de corail, Fraser Island etc sur la côte est. La seule que je vois ce serait la nage avec les requins baleines mais nous ne l’avions pas fais car ce n’était pas encore la « saison » qui est en Septembre il me semble. Du coup, vous dépensez beaucoup moins :). Les dépenses principales seront l’essence, la nourriture et les entrées/campsites des parcs (dont vous pouvez prendre un park pass comme dit dans l’article pour payer moins cher). 🙂